Présentation

NUTRITION – ALIMENTATION – MÉTABOLISME – SANTÉ

La nutrition s’entend comme l’équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépenses énergétiques nécessaires au fonctionnement de l’organisme et occasionnées par l’activité physique. Elle comporte un ensemble de processus par lesquels les aliments sont transformés. L’étude de la nutrition est pluridisciplinaire et s’organise autour de deux axes majeurs : les processus métaboliques et les comportements alimentaires. Les principaux défis en nutrition humaine sont de deux ordres

1) Comment produire une alimentation suffisante et sûre pour nourrir une population mondiale en forte croissance

2) Comment améliorer le comportement alimentaire des individus et la qualité nutritionnelle des aliments pour prévenir ( en tenant compte des susceptibilités génétiques individuelles) et prendre en charge la prévalence accélérée des maladies métaboliques, de l’obésité et du cancer qui frappent une population croissante dans le monde, y compris en France et en Bretagne.
Le groupement d’intérêt scientifique NAMS vise à développer des domaines de recherche trans- et pluri-disciplinaires qui associent des chercheurs en agronomie et nutrition animale, des chercheurs en sciences sociales et humaines, des épidémiologistes, des cliniciens, des physiologistes, des biologistes cellulaires et moléculaires, avec pour objectifs de :

1) Accélérer les progrès des connaissances avec une approche coordonnée et multidisciplinaire de la Nutrition-Alimentation et de son impact en santé, en particulier sur les pathologies digestives : agronomie, sécurité alimentaire, épidémiologie, sociologie, psychologie, toxicologie, clinique, biologie, génétique, cancérologie. Cet axe associe une approche de recherche cognitive, translationnelle et appliquée, à un renforcement de la formation initiale et continue dans ces domaines.

2) Promouvoir la valorisation des découvertes vers les partenaires industriels : industries de l’agro-alimentaire, du médicament et du diagnostic, bio-technologies.

Les commentaires sont clos.